Avec le ralentissement de l’économie et une compétition toujours plus vive, gagner correctement sa vie en tant que freelance n’est pas donnée à tout le monde. Pour s’en assurer, il suffit de regarder tous les blogs professionnels qui fleurissent, la lutte journalière que se livrent les freelances sur les réseaux sociaux tels que Viadeo, le rythme effréné des nouvelles sur les sites Digg-like pour s’en rendre compte. Donc, si l’on veut se lancer en tant que freelance, il n’est plus question d’attendre le client mais d’aller le chercher. Voilà pourquoi j’ai accepté une mission de community management en freelance en CDI.

community-manager

Qu’est-ce qu’un community management ?

Celui qui fait du community management ou animateur de communautés web est un expérimenté dont le rôle consiste à allier une communauté autour d’un intérêt commun. Dans mon cas, j’ai en charge l’animation d’une page Facebook et sur twitter où se font les échanges entre membres de la communauté, tout en honorant les règles de bonne conduite. Un community manager exerce comme salarié ou en portage salarial (voir l’explication ici).

Quel est le rôle du community manager ?

Qu’il exerce comme consultant externe freelance, en local ou de manière indépendante, le community manager doit développer et gérer l’image d’une organisation présente sur le web. Il agit comme son porte-parole sur les différents médias sociaux. Aujourd’hui, les exigences du domaine ont propulsé le travail en tant que community manager, aux premiers rangs des professions du web. En plus de remplir cette fonction de gardien des règles, le community manager doit s’intéresser à chaque membre de la communauté, à travers le relais des contributions, des critiques, des avis, des idées ainsi que des suggestions.

Les missions du community manager

Ces derniers diffèrent selon son entreprise et les besoins de celle-ci. En agence ou chez l’annonceur, elles ne seront pas toujours exactement identiques, mais certaines tâches incombent à tous les gestionnaires de communautés, quel que soit leur poste. Pour fournir un service de qualité à son entreprise, voici les actions que doit mener le community manager :

  • Veille informationnelle et concurrentielle. C’est-à-dire se tenir au courant du marché, suivre l’actualité, la communication que ce soit avec les clients ou les consommateurs, mais également toute l’équipe.
  • Animation des communautés : toujours proposer des animations et des événements sur les comptes Facebook, Twitter, Google+ ou Pinterest qui seront alimentés en contenu par le community manager. Tout ceci dans le but de rendre la communauté attrayante, vibrante et unique.
  • Rédaction de contenu : avant de poster sur les réseaux sociaux, il faut avant tout créer un contenu, en relation avec la présence en ligne de l’entreprise.
  • Relation client : de plus en plus de consommateurs se servent des réseaux sociaux pour interagir avec les marques. Il faut donc être au top de la communication, et aux publicités via les sites sociaux.

Aujourd’hui, je suis bien fière de mon parcours puisque me voilà avec un bon package d’expérience, et plus tard, voulant voler de mes propres ailes, je me suis mis en statut d’auto-entrepreneur.

Si le métier vous intéresse, voici un peu de documentation pour vous.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.